CACHAREL

Publié le par monna-parfums

CACHAREL Anaïs AnaïsL'histoire commence à Paris, à l’automne 1958, avec un chemisier créé dans une chambre de bonne dans le Marais... Jean Bousquet, jeune créateur nîmois, titulaire d’un C.A.P. de tailleur, veut inscrire son nom dans l'histoire de la mode.
Plein de ressources, il détourne le crépon utilisé en lingerie pour en faire un chemisier. L'idée est audacieuse et séduit immédiatement les femmes à l'âme révolutionnaire. Une photo signée Peter Knapp du top modèle Nicole de Lamargé portant le fameux chemisier est publiée en couverture du magazine Elle en 1966.

Lorsque Brigitte Bardot le noue sous la poitrine... tout s'enchaîne. Le chemisier devient un incontournable etCACHAREL Anaïs-Anaïs-copie-1 Cacharel trouve sa place dans toutes les garde-robes avec les jupes-culottes, les pulls shetland, et les robes chasubles
Face au succès, Jean Bousquet installe son usine à Nîmes et s'entoure de compétences: Emmanuelle Khanh puis Corinne Sarrut. Si cette dernière ne connaît pas grand-chose à la mode, elle fait preuve de sensibilité et sait être à l'écoute de son époque. Elle remet au goût du jour le Liberty, cette cotonnade à fleurettes typiquement "british" puis confie à la photographe Sarah Moon et au publicitaire Robert Delpire l'image de la maison. L'univers de Cacharel est défini : "Flower power". Il est à la fois poétique et romantique. Toutes les jeunes filles de l'époque s'identifient à la marque et les collections se multiplient : hommes, bébés et enfants.

En 1975, Jean Bousquet s'adresse à L'Oréal pour la confection de son parfum. Anaïs Anaïs, une fragance pour adolescentes entre innocence et féminité, verra le jour en 1978. Après quelques hésitations, la fragrance trouve son public et devient le parfum symbole de la marque.
Cacharel célèbre en 2009 un demi-siècle de mode, avec une collection spéciale Liberty et un nouveau parfum, Scarlett.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article