BENETTON

Publié le par monna-parfums

BENETTON ColdLuciano Benetton et sa famille créent la marque Benetton en 1960. Ils n'avaient pas un sou. Le point de départ, c'est la maille que tricote Giuliana, la sœur de Luciano. Une méthode simple mais efficace : Giuliana crée et Luciano vend les créations en porte-à-porte. Petit à petit, le succès arrive.

En 1963, le premier magasin Benetton ouvre ses portes. La couleur est la clé du succès. Dans une interview de 2007, Luciano Benetton décrit la gloire de ses débuts : " J'ai immédiatement voulu du jaune, du bleu, du vert, des teintes qui n'existaient pas à l'époque ! Les gens se les arrachaient : ils étaient affamés de couleur, comme si elles aussi avait été rationnées pendant la guerre ! ". En effet, Luciano propose 48 couleurs différentes pour chaque collection. C'est pour cette raison qu'il décide d'appeler la marque United Colors of Benetton. C'est un franc succès et des boutiques ouvrent un peu partout, notamment à Paris en 1969.

En 1979, Benetton sponsorise une équipe de rugby et une équipe de basket-ball en 1981.

En 1982, Luciano rencontre le photographe Oliviero Toscani . Ils ne se quitteront plus pendant presque 20 ans.
En 1985, l'enseigne Benetton déménage au Luxembourg. L'organisation est simple mais efficace : Luciano au marketing, Giulana gère la création, Gilberto et Carlo, les 2 autres frères, s'occupent des finances et de la production.

La même année, la famille Benetton achète l'écurie anglaise de formule 1, Toleman, qui devient championne du monde en 1995. Elle est rebaptisée Benetton Formula 1. Le célèbre Flavio Briatore en sera l'un des managers.

En 1988, les lignes montres et cosmétiques ainsi que la ligne parfums voient le jour.

En 1994, Luciano et le photographe Oliviero Toscani créent la Fabrica.

En 2000, on compte 5500 magasins vendant la marque de la famille Benetton. Un réel succès !

Ce n'est qu'en 2003, après 43 années de réussite, que Luciano laisse les reines à son jeune manager, Silvano Cassano. BENETTON Hot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article